Taichitortue.com - Le site de TAI CHI CHUAN Tours et le Mans

Le Tai Chi Chuan style Yang

Pratiqué en Chine depuis des siècles, le Tai Chi Chuan style Yang se caractérise par une forme longue de 108 mouvements dont 37 sont appris la première année qui se démarque par sa fluidité, sa rondeur, l’harmonie naturelle de ses gestes amples et circulaires, donnant l’impression d’être pratiqués au ralenti. Fondé sur l’activation des méridiens d’acupuncture, il permet de retrouver équilibre, détente et sérénité s’il est pratiqué régulièrement.

tai chi chuan forme Yang

Tai Chi Chuan : Art martial interne

À l'origine, les anciens ont observé les combats entre animaux, les maîtres chinois en ont déduit que la souplesse triomphait généralement sur la force. Le doux gagne sur le dur. En éliminant les tensions et les raideurs, la relaxation facilite la circulation du sang et de l'énergie dans les muscles et les fascias, elle facilite l'entretien et la flexibilité des muscles et des tendons, accroît et aide leur tonus et leur souplesse, nous rend moins vulnérable aux agressions extérieurs. Le TTC est une pratique à long terme.

Tai Chi Chuan : Technique de santé

La médecine Chinoise (4500 ans de développement et de maîtrise) considère le Tai Chi Chuan comme une technique essentielle pour la prévention des maladies. La pratique régulière du TCC a des effets bénéfiques sur notre métabolisme par l’équilibrage des fonctions respiratoires, métaboliques, circulatoires, ainsi que son action apaisante sur les rythmes physiologiques. Pratiquer en lenteur et en détente c’est permettre à l’énergie de circuler librement.

Pratiquer en silence, c’est être à l’écoute de nos propres rythmes pour ressentir nos mouvements internes, les comprendre et les respecter. Calmer le mental, c’est laisser le corps s’exprimer pleinement et le silence s’installer en soi. Apaiser l’esprit c’est atteindre la sérénité. Comme le dit le classique de l’empereur jaune rédigé voici plus de 2000 ans sur la médecine interne :

« un esprit calme et apaisé fait obstacle aux troubles de la santé et à la maladie ».

Pour illustrer notre pratique on peut dire aussi :

Calmer le mental, c’est permettre au corps de s’exprimer pleinement,
faire taire le mental, c’est laisser s’installer le silence en soi.
Apaiser l’esprit, c’est atteindre la sérénité.

- Comprendre l'esprit du tai chi chuan